solitude1
Photo : henri.zerdoun.free.fr

11236899_p
Sur les quais : Photo : Danature  du blog  AUTOFOCUS

Il y a des soirs comme ça où la nostalgie, la solitude nous emporte, alors on marche droit devant, nonchalant sans but précis aux lueurs de la nuit,  pour se vider la tête au gré du vent d'un destin, espérant peut-être au hasard d'un chemin, au coin d'une rue, rencontrer un passant, pour ne plus se sentir seul, échanger un sourire, quelques mots,ou simplement ne rien dire, juste une présence, pour que le coeur respire.

Merci Danature pour ta photo "Sur les quais" qui m'a inspiré pour finir mon poème.

NOCTAMBULE

Une ombre dessinée
Sur les pavés mouillés
Des pas qui déambulent
Ceux d'un noctambule

Le clapotis nonchalant
Du promeneur errant
Dans une rue obscure
Se confond sur les murs

Il brise son infortune
Sous des lumières nocturnes
Flânant le coeur ouvert
Aux lueurs éphémères

Le passant noctambule
Enfermé dans sa bulle
Au son d'une musique
Lui donne un air lyrique

Il marche sous la lune
Sans raison aucune
Son col retroussé
Que la pluie vient caresser

Il pense pouvoir trouver
Un endroit animé
A des heures si tardives
Que des gens peuvent vivre

Le passant noctambule
D'un sentiment émule
Aimerait partager
Quelques larmes versées

Poème extrait du recueil " Larmes de lumière "
Aux éditions " Deux lunes à l'autre
"
www.deuxlunes.fr

html_larmes

Phil le baladin