05 mai 2010

SILENCE OBSCUR

Dans le silence obscur d'un crépuscule infini.... la chapelle regarde la mer attendant le marin solitaire... mais son âme a disparu au creux de l'océan... dans le néant les lames des méandres de la vie nous emportent par l'espace d'un instant... tant de larmes versées aux saveurs du passé et le banc délaissé se meurt dans les regrets... comme tous les amants dans l'amour déchiré pleurent au ciel l'irisé de leur premier baiser.... où tant et tant ils se sont aimés pour l'éternité... reviendra-t-'il un jour cet amour éternel où tous les... [Lire la suite]
Posté par le baladin à 20:00 - Commentaires [49] - Permalien [#]